Navigation – Plan du site

Soumettre un article

Consignes aux auteurs

La revue Interventions économiques / Papers in Political Economy est une revue scientifique qui s’intéresse aux débats théoriques en économie politique et en socio-économie, à l’évolution et aux transformations socio-économiques des sociétés actuelles et aux résultats de recherche menés dans ces divers domaines.

Interventions économiques / Papers in Political Economy présente des analyses et résultats de recherche pouvant provenir de l’ensemble des sciences sociales, mais privilégie les thèmes reliés à l’économie politique, à la sociologie économique, au travail et à l’emploi, au développement (local, régional, international), à la mondialisation et à l’économie politique internationale, ainsi qu’à l’analyse des écrits d’auteurs importants dans ces différents champs.

La revue publie des articles en français et en anglais. La revue publie des articles dont la qualité scientifique sera évaluée par deux évaluateurs anonymes (ou trois en cas de divergence) mais veut aussi s’assurer du transfert des connaissances par des articles clairs et compréhensibles, qui permettent de rendre ces contributions accessibles aux acteurs socio-économiques et politiques.

Chaque numéro est consacré à un thème particulier, sous la coordination d’un ou plusieurs chercheurs reconnus. Chaque dossier thématique comporte un article de portée générale et présentant les articles, et environ six (6) articles de fond. La revue publie aussi des articles hors thème, des essais, des entrevues avec des spécialistes et des comptes rendus d’ouvrages récents.

Protocole de rédaction

Les articles proposés au Comité de rédaction doivent être originaux, ne pas avoir été soumis ailleurs et ne pas avoir été publiés dans une autre langue. Si les auteurs souhaitent mettre la version PDF de l’article publié en ligne sur le site d’IE/PPE, la revue aimerait en être informée. Par ailleurs, s’il y a possibilité de traduction, la revue souhaiterait également en être informée ; la revue autorise les traductions, pourvu que la source première (IE/PPE/ soit indiquée.

Les articles n’excèderont pas 25 pages (incluant tableaux, graphiques et bibliographie) à interligne et demi (ou 50 000 signes) et devront être accompagnés d’un court résumé d’une dizaine de lignes, en anglais et en français, et de cinq mots clé, en anglais et français également.

L’auteur fournira les renseignements suivants : son nom, son adresse, son numéro de téléphone, son adresse électronique ainsi que son titre et son établissement de rattachement.

Les textes seront examinés de façon anonyme par deux lecteurs externes (ou trois s’il n’y a pas entente sur l’évaluation). Les articles soumis présenteront des résultats de recherche originaux et des qualités telles que la lisibilité et la pertinence par rapport à la problématique générale du numéro et des thèmes généralement couverts par la revue. Les articles publiés restent la propriété de la revue.

Présentation des articles

Notes et bibliographie

Les notes seront présentées en fin de texte et seront identifiées en chiffres arabes. La bibliographie complète doit être présentée comme suit :

  • Livre : Dostaler, Gilles et Michel Beaud (1996). La pensée économique depuis Keynes, Paris, éditions du Seuil, 444 pages.

  • Revue : Dutraive, Véronique (1993). La firme entre transaction et contrat : Williamson épigone ou dissident de la pensée institutionnaliste, Revue d’économie politique, vol. 103, n° 1, pp. 83-105.

  • Article de livre : Élie, Bernard (1997). Contre l’apartheid économique : le combat politique, dans Juan-Luis Klein, Pierre-André Tremblay et Hugues Dionne (sous la direction de), Au-delà du néolibéralisme : quel rôle pour les mouvements sociaux ?, Sainte-Foy, Presses de l’Université du Québec, pp. 179-186.

Tableaux

Voici les standards pour la création des tableaux.

  • Police de caractère : Verdana

  • Taille des caractères : uniforme pour tout le tableau

  • Nom des colonnes : gras

Voici deux exemples de tableaux :

Table 1. Canada, Mexico and United States,

real GDP and GDP per capita Growth

annual percentage rate

Canada

Mexico

United States

Gross Domestic Product

1980-89

3

2,4

3,1

1990-09

2,4

3,4

3,2

2000-09

2,1

1,9

1,8

GGP per capita

1980-89

1,9

-0,5

2,5

1990-09

1,3

1,7

1,9

2000-09

1,1

0,9

0,8

Source: IMF World Economic Outlook Database

Valeur de la monnaie canadienne vs la monnaie mexicaine sur une période de 17 ans

1993 = 100

Mexican New Peso

Canadian Dollar

1993

100

100

1994

92,3

94,4

1995

48,5

94,0

1996

41,1

94,6

2008

28,0

121,0

2009

23,1

113,9

2010

24,9

122,8

Sources: Federal Bank of St Louis; Bank of Canada

Graphiques

  • 1  Idéalement, les graphiques sont bâtis dans Excel.

Voici les standards pour la création des graphiques.1 Idéalement, ne collez pas deux graphiques ensemble, séparez-les les uns en dessous des autres.

  • Police de caractère : Verdana

  • Titre du graphique, taille de caractère : 11

  • Tous les textes du graphique, taille de caractère : 8

  • Mettre l’arrière du graphique en mauve

  • Avec le bouton droit de la souris, cliquez sur un des deux axes et choisissez « Mise en forme de l’axe ». Dans « Type de gradation principale », choisissez « Intérieure ». Faites la même chose pour l’autre axe.

  • Insérer une zone de textes pour la source

  • Transformez votre graphique en image et insérez-le dans votre document Word. Voici quelques façons de procéder :

  • Windows : À partir d’Excel, sélectionnez votre graphique. Copiez-le et collez-le dans votre document Word.

  • Windows 7 et Vista : Utiliser la fonction « Snipping Tool ». Copiez votre image JPG et collez-le dans votre document Word.

  • Version antérieure de Windows : Utiliser la fonction « Print Screen ». Ensuite, à l’aide d’un logiciel d’édition d’images image (Photoshop, Picasa, Corel Draw, etc.), recadrez votre image. Copiez-la et collez-la dans votre document Word.

  • Mac : Transformer votre tableau en image à l’aide de la fonction « Découpage » (shift-pomme-4) sur Mac. Un fichier JPG se créé alors automatiquement sur votre bureau et vous pouvez l’insérer dans votre document Word.

Voici deux exemples de graphiques :

_

Document annexe

Haut de page

Notes

1  Idéalement, les graphiques sont bâtis dans Excel.

Haut de page